Les Gours
Code INSEE 16155
Code postal 16140 Aigre
Altitude 85 mètres
Superficie 1142 hectares
Population en 1999 142 habitants

LES GOURS faisait partie, autrefois, de la province du Poitou, de l'élection et du baillage de Niort, de l'évêché de Poitiers et de l'archiprêtré de Bouin.

Cette paroisse doit son nom à cinq grandes fosses appelées "Gours", situées à l'Est du bourg. Plusieurs cours d'eau arrose la paroisse: "La Devise" ou "ruisseau de La Barre", et le "ruisseau de Romazières". Un autre cours d'eau sortant d'une fontaine, rejoint "le ruisseau de Romazières" après avoir alimenté "le gouffre des Loges".Celui-ci est une vaste pièce d'eau de près de mille mètres carrés avec une profondeur d'une dizaine de mètres. Il est situé sur le domaine de la Font-Brisson. Ce domaine, aux limites de Fontaine-Chalendray, fut successivement la propriété des LAVAL-MONTMORENCY, seigneur des Gours puis, en 1729, il fut celle de Jacques CALMON et en 1759 de DROUHET. Ensuite, il passa à la famille BASTARD, puis M. FAVREAU de Couture-d'Argenson, suivi de M. MARTONNAUD et enfin M. MOUCLIER, notaire à Aigre, puis son fils, le célèbre docteur MOUCLIER, auteurs de plusieurs livres sur le canton d'Aigre.

L'église date du XIIème siècle.

Il existait, dans le bourg, un ancien château détruit vers 1830. On l'appelait le "château de Guorz". La terre des Gours comprenait un autre logis, celui de la "Plaine". En 1738, les comtes de Fontaine étaient seigneurs de la Plaine.

Il existait aussi un logis au nord du bourg : "Le logis de La Barre". Il appartenait au XVIème siècle au ROCHEFATON de SAVEILLES. Puis, il passa aux CHEVREUSE dont l'un des descendants se marie en l'an XIII avec Julie Modeste JANVRE, d'une vieille famille huguenote.

Le château des Déffends appartenait, en 1776, à Pierre ANDRÉ, sieur de Saint-Georges, receveur du château des Gours, disparut au début du XIXème siècle. L'actuel logis date de la première moitié du XIXème siècle. Une date : 1796, se lit dans les communs. Le logis fut la propriété d'un nommé MESTRAU, riche négociant de Saintes, puis d'Antoine DAVID qui fut maire des Gours pendant 40 ans.

On peut également apercevoir le moulin des "Planches", construit sur le ruisseau "La Barre". Il y avait 3 autres moulins : le moulin du "Milieu", de "l'Aubier" et celui du "Dernier".

En 1995, on créa un étang artificiel : l'étang de Point-Folle, où de nombreux vacanciers aiment se retrouver l'été.

Quelques maires des Gours :

1793 Antoine ANDRÉ

An VII M. de MUTZ puis JANVRE

1814 au 08/01/1816 CARMIGNAC-DESCOMBES

1816 / 1830 Chevalier de CHEVREUSE

1830 / 1852 Antoine DAVID

1852 / 1892 M. DAVID, fils du précédent.

Quelques curés de la paroisse des Gours :

En 1695 Curé PISSARD

1738 / 1744 Pierre PEROT

1744 / 1751 François MERVEILLEUX

1751 / 1771 Pierre CONZAY

1771 / 1792 Mathurin CONZAY, dernier curé des Gours car, après la Révolution, la paroisse des Gours avec celle voisine de Lupsault fut desservie par le curé de Barbezières.

 

Evolution de la population : (Sources INSEE)

1821 1841 1851 1861 1876 1891 1906 1926 1946 1968 1982 1999
305 262 255 281 219 227 209 203 198 189 143 142

 

- Dernière modification le -