Ligné
Code INSEE 16185
Code postal 16140 Aigre
Altitude 86 mètres
Superficie 797 hectares
Population en 1999 194 habitants

Le territoire de la commune de LIGNÉ, autrefois appelée "Ligné les Bois", a été occupé depuis fort longtemps. En effet, la présence du tumulus du "Gros-Dognon", un des plus grands d'Europe, prouve qu'il y avait là un habitat préhistorique. Malheureusement, ce tumulus a été ouvert au siècle dernier, et le caveau sépulcral détruit. Les Gallo-romains puis les mérovingiens y ont également laissé des traces de leurs civilisations.

"Le Bief ou ruisseau de Moussac" sert de limite orientale à la commune. La partie Sud-Ouest de Ligné est couverte par la forêt de Tusson, forêt qui était un ancien domaine Templier.

L'époque des croisades est représentée par "le cimetière des chevaliers" qui renferme 70 pierres tombales des Templiers. Ces pierres sont gravées de croix de religieux, d'étendards, d'épées de chevaliers, d'outils de confréries etc… Au milieu de ce cimetière, on peut encore apercevoir le socle d'une ancienne lanterne des morts remplacée, en 1654, par une croix hosannière.

La terre de Ligné a été possédée pendant de longues années par la famille DUMAS ou Du MAS, qui en avait pris le nom et qui la possédait encore à la Révolution. Cette famille portait comme armoirie :

"de gueules à trois têtes de lion couronnées d'or, lampassées de même posées 2 et 1".

Le 8 août 1758, François du Mas, chevalier, seigneur de Ligné, épousa dans l'église de Mons, Suzanne du Boulet, fille de Jean, seigneur de Villeneuve en partie, et de feue Marie de Montbron.

L'église Notre-Dame, du XIIème siècle, est une ancienne prieurale.La façade fortifiée date du XIVème siècle. Elle abrite une statue de la vierge du XVIIème siècle.

Le château de Ligné est un édifice du XVème siècle, fortifié, qui a beaucoup souffert au cours du temps. Il a été très modifié et séparé en deux parties en 1832. A la fin du XVème siècle, il a appartenu aux DU MAS qui lui donnèrent leur nom et le conservèrent jusqu'à la fin du XVIIIème siècle. Le dernier représentant fut Pierre Joseph DU MAS, sieur de Ligné. Sa nièce hérita du logis et épousa Louis REVEILLAUD. Leur petite-fille, Marie-Angèle FOURGEAUD, mourut sans enfants en 1931.

Logis de la Grange : On ne connaît pas précisément sa date de construction. En 1699, Charles de LESVAL, écuyer, sieur de la Grange à Chauveau fut époux de Anne FROTTIER. Il fit faire l'inventaire composant la succession de sa mère. Un nouveau logis fut construit en 1836. Possédé à la fin du XVIIème par les de LESVAL, le logis fut acheté, le 20 décembre 1712, par la famille GEORGES qui le garda jusqu'en 1780. En 1788, c'est Louis DURAND, sieur de la Grange qui en fut le propriétaire.

Le Prieuré : Les restes de cet ancien prieuré sont situés près de l'église. Il fut vendu comme Bien National à la Révolution.

Deux autres hameaux forment le bourg: "Vausseguin" et "Chez-Pauly".

La commune de LIGNÉ a eu comme maire de 1961 à 1983, Robert SIMONNAUD, éminent historien, à qui l'on doit l'inventaire des monuments historiques du canton. Il fut également Conseiller Général du canton d'Aigre de 1967 à 1973.

 

Evolution de la population : (Sources INSEE)

1821 1841 1851 1861 1876 1891 1906 1926 1946 1968 1982 1999
614 597 550 545 522 431 346 263 250 226 216 194

 

- Dernière modification le -