Mons
Code INSEE 16221
Code postal 16140 Aigre
Altitude 85 mètres à Villeneuve et 146 mètres au Bois de Montbrun
Superficie 2004 hectares
Population en 1999 225 habitants

La paroisse de MONS relevait, au Moyen Age, du prieuré proche de Lanville. L'église, dont la construction avait commencé en 1073, ne fut consacrée qu'un siècle plus tard. Le clocher carré, moderne, à quatre pans, abrite une cloche de 1775 avec des inscriptions qui prouvent qu'elle fut fondue par messire GAMSBERO, fondeur, alors que Pierre BABINET, écuyer, seigneur de Rancogne en était le parrain et Marie-Anne de MASSOUGNE des FONTAINES, la marraine. Lui a succédé un campanile à deux cloches dont l'une a disparu en 1792. Du haut de ce clocher, on peut découvrir toute la vallée de l'Auge (petite rivière). Il est intéressant de noter les détails d'un chapiteau de la porte : "Daniel dans la fosse aux lions" et sur un chapiteau de la nef "le jugement des âmes" . En 1806, la foudre avait causé d'importants dégâts et sa reconstruction eut lieu à la fin du XIXème siècle.

Rancogne était sous l'Ancien Régime le siège d'un fief plus important de la paroisse de Mons. Cette terre appartenait au début du XVIIIème siècle à la famille BABIN DE LIGNAC (cette famille possédait déjà le logis de Ranville). Le 10 juin 1721, ce fief devint la propriété de la famille BABINET par le mariage de Marie-Madeleine BABIN avec Pierre Mathieu BABINET qui fut maire de Poitiers de 1727 à 1731. L'un de ses descendants, Pierre BABINET de Rancogne, fut juge de paix du canton de Rouillac de 1824 à 1830 et décéda en 1863. C'est ce dernier qui construisit, en 1832, la belle maison que l'on peut voir à l'emplacement du logis de 1702.

Les noms des hameaux du "Petit Juif" et du "Grand Juif" viendraient d'une confrérie juive, très active du point de vue commercial, installée en ce lieu au Moyen Age. D'autres hameaux (au nombre de dix) existent sur la commune : Villeneuve, Rancogne, Chantegrue, La Grue, La Citerne, Le Buisson Bleau et la Maison Mat.

De nombreux puits, couverts par des petites cabanes en pierres apparentes, avec portes en bois, sont présents sur la commune : Puits des Ours, Puits de la Sigogne, Puits de Mons (réputé pour la guérison des rhumatismes) etc...

Le lavoir des Joncasses tire probablement son nom des nombreux joncs qui y poussent.

La partie Est de la commune est dominée par le coteau de "Montbrun", appelé "Bois-Billoux" sous la Révolution. Ce côteau qui culmine à l'altitude de 146 mètres porte à son sommet, un bois visible de presque tout le canton.

Liste des maires de la commune :

1794 - 1810
Pierre ANDRÉ
1898 - 1908
Léopold Joseph PETIT
1811 - 1826
BABINET de Montaigon
1925 - 1929
Henri Pierre Auguste BASSET
1826 - 1831
Alexandre DAMOUD
1929 - 1944
Léopold CHASSAGNE
1831 - 1870
Jean MESNARD
1944 - 1977
Louis MARTIN
1870 - 1896
Gatien LAIDET-DUPERET
1977 - 1995
Pierre MATARD
1896 - 1898
Emilien TARDY
1995 - .......
Patrick MESNARD

Evolution de la population : (Sources INSEE)

1821 1841 1851 1861 1876 1891 1906 1926 1946 1968 1982 1999
565 601 664 634 557 461 405 368 281 278 228 225

 

- Dernière modification le -