Villejésus
Code INSEE 16411
Code postal 16140 Aigre
Altitude 65 mètres
Superficie 1723 hectares
Population en 1999 550 habitants

VILLEJÉSUS fut au XIIème siècle, le siège d'une commanderie des Templiers. Commanderie qui fut construite en 1118 et qui passa en 1312, après la dissolution de l'Ordre par le pape Clément V, aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem puis en 1530 aux Chevaliers de l'Ordre de Malte. Le premier commandeur connu est Guy CHABOT en 1335. Il ne reste plus que des vestiges de ce passé, excepté quelques maisons anciennes et l'église paroissiale, qui fut certainement la chapelle de la commanderie.

L'église Notre-Dame a été détruite par les protestants vers 1615. Réparée entre 1777 et 1784 elle a été restaurée en 1856. Elle date du XIIème siècle. Le dernier curé à la Révolution fut Pierre PETIT qui s'exila en Espagne.

Il existait également un logis "de La Cour", disparut au XIXème siècle. Il aurait été situé à l'emplacement de l'actuelle mairie. On en connaît les possesseurs dès le XIIIème siècle. Il a appartenu successivement aux PASCAUD, aux FOUCAULT, aux de LIVENNES, aux de CONNAN et en 1777 à Jean Louis Joseph LAURANCE. En 1791, les PEUX de CHAMPEVILLE le vendirent à Jacques et Jean MANOT.

Logis le Treuil ( alias le Breuil ) : Il aurait été situé près du chemin de la Garde. En 1764, lors d'un procès verbal de visite, il etait possédé par Louise Elisabeth de la ROCHEFOUCAULD, duchesse d'Anville, dame de Marcillac.

Chalet des Loges : Ce petit édifice néogothique a été construit vers 1850. Tombé en ruine après la guerre 1914-18, il a été acheté par un Américains, qui, dans les années 1950, le fit transporter pierre par pierre aux USA, et reconstruire à l'identique.

Lors de la Révolution, la surface boisée (la forêt de Tusson est en grande partie sur Villejésus) était relativement importante sur la commune. En l'an 2, les habitants de Villejésus intentèrent un procès à la République qui venait s'approprier sa forêt au titre de Bien National.

On trouve aussi des vestiges d'un vieux moulin à vent dont il ne reste plus que la tonnelle : Le moulin des Branges.

La CHAUSSÉE était au XVIIème siècle un gros bourg avec des foires à bestiaux. La route de la "malle poste" y passait.

La laiterie coopérative de "Basleville" située au lieudit du même nom, était une usine de transformation qui pouvait traiter, en 1900, une moyenne de 5000 litres de lait par jour et produire 250 kg de beurre. On y produisait le fameux camembert "Capucin". Il y avait une autre laiterie installée également au lieu-dit de "Basleville", la laiterie Vergnaud. Deux scieries mécaniques fonctionnaient, l'une au moulin de "La Commanderie" et l'autre à "Chollet".

Les autres hameaux de la commune : "Les Granges", "Cholet" et "Saint-Aubin".

Situé sur la ligne de chemin de fer qui passait à Aigre, Villejésus avait une petite gare.

 

Evolution de la population : (Sources INSEE)

1821 1841 1851 1861 1876 1891 1906 1926 1946 1968 1982 1999
1268 1292 1243 1183 1089 865 764 722 548 531 491 550

 

- Dernière modification le -